Restez acteur de votre carrière

Le temps où la carrière des salariés était toute tracée est fini depuis bien longtemps. Bien sûr, les entreprises continuent à se préoccuper des talents qu’elles emploient, des salariés performants, des hauts potentiels. Pour autant, il est fortement suggéré aux collaborateurs de « prendre leur carrière en main ». Or ceux-ci, surtout quand ils sont jeunes et ont parfois rencontré bien des embûches pour décrocher leur premier job, se laissent souvent porter par les événements. C’est une erreur. Dès son premier jour en entreprise, il faut s’occuper du reste de sa carrière.

Tel est le message que Christian Basse, ancien DRH dans le groupe Total, délivre dans son nouvel ouvrage « Restez acteur de votre carrière », paru en juin 2016 aux éditions Cent Mille Milliards.

Alors, comment faire pour ne pas rester un « spectateur passif » de sa carrière et, au contraire, s’approprier son avenir ? Christian Basse nous livre quelques conseils avisés en quelque 120 pages.

Connaître le cadre

Comme nous l’avons évoqué plus haut, dès son arrivée dans l’entreprise, il est judicieux de connaître les acteurs et les règles du jeu. Il s’agit de savoir qui joue un rôle dans la carrière d’un collaborateur : hiérarchie, responsable RH ou gestionnaire de carrière. Et de connaître la politique de l’entreprise : se contente-t-elle de publier les postes disponibles pour que chacun puisse postuler, ou bien l’évolution professionnelle des collaborateurs est-elle entre les mains des professionnels des RH ? Dans ce cas, quelles sont les procédures, les instances de consultation et de décision ? Souvent d’ailleurs, les choses ne sont pas si tranchées et les deux systèmes cohabitent et se nourrissent l’un de l’autre.

Se connaître soi-même

Pour mieux se connaître, Christian Basse recommande de savoir distinguer plusieurs notions, proches les unes des autres mais pourtant distinctes, que sont l’identité, les valeurs, les talents, les compétences, les comportements et les besoins. Mais cela ne suffit pas, il convient aussi de pouvoir exprimer ses passions, ses envies, et ses ambitions. Mieux se connaître, c’est aussi s’interroger sur la façon dont on réagit au changement ; c’est identifier ses modes de fonctionnement et les tendances de sa personnalité (et là, des outils comme le MBTI ou Process Com peuvent être d’une aide précieuse). Enfin, il ne faut pas hésiter à solliciter le regard des autres (avec, par exemple, un 360°).

Être visible

Pour être visible, il est important d’être un homme ou une femme de réseaux. De réseaux sociaux, c’est aujourd’hui une évidence : la reconnaissance externe peut servir à l’intérieur de l’entreprise. Mais aussi, de réseaux plus classiques « dans la vraie vie », toujours utiles pour obtenir avis, appuis, contacts, conseils, etc. Dans le même ordre d’idées, sans pour autant se « pousser du col », il est pertinent de « rayonner », par exemple, en se portant volontaire pour des missions transverses, des groupes de travail internes. Autre bonne façon de « se faire remarquer » : s’expatrier. Une expérience à l’international est toujours valorisante, et valorisée. Mais, comme le souligne fort justement Christian Basse, être visible ne signifie pas d’ouvrir en grand les portes sur sa vie privée. En la matière, la discrétion est de mise.

Prendre les choses en main

Être auteur de son avenir demande, dans un premier temps, de se situer dans sa carrière, car les attentes ne sont pas les mêmes selon que l’on débute ou que l’on est proche de la retraite. Quoi qu’il en soit, il est indispensable d’être constamment à l’écoute : se renseigner sur les secteurs, les activités et les métiers en évolution, sur les projets, les réorganisations, les acquisitions… De même, il est important de se préoccuper des possibilités de formation – du stage court comme du MBA – et de coaching. Tout cela permet de construire un projet professionnel et de définir les moyens nécessaires pour y parvenir. Enfin, Christian Basse recommande d’avoir toujours un CV à jour, qu’il soit « classique » sur papier ou sur LinkedIn.

Être ouvert aux propositions

Prendre son avenir en main ne signifie pas qu’il faille poursuivre son but vaille que vaille, sans être réceptif aux propositions. Bien au contraire, les opportunités auxquelles on n’a jamais pensé peuvent parfois être les meilleures. Par conséquent, face à une proposition, il convient de recueillir le maximum d’informations sur le poste proposé. Christian Basse en dresse une liste exhaustive. De même qu’il donne des clés pour avoir la bonne attitude si l’on est pressenti pour un emploi clairement positionné en dessous de son niveau actuel. Ou encore s’il l’on est confronté à un « RH staffeur », c’est-à-dire quelqu’un qui doit pourvoir coûte que coûte un poste, parfois en opposition avec ce que l’on souhaite.

Réussir son entretien de carrière

Le dernier chapitre du livre est consacré à l’entretien de carrière, étape importante de l’évolution professionnelle. C’est pourquoi, le collaborateur doit en garder la maîtrise, en premier lieu en veillant que le temps écoulé entre deux entretiens soit raisonnable (2 ou 3 ans), puis en en choisissant le moment (quand tous les clignotants sont au vert). Ensuite, il conviendra de préparer sérieusement l’entretien, et de vérifier que les objectifs que l’on s’est fixés sont aussi partagés par le RH. Pendant l’entretien, le collaborateur devra être, bien sûr, à l’écoute, mais aussi décrire son activité, faire part des difficultés rencontrées et des solutions mises en œuvre. Avant son terme, il sollicitera un retour sur l’entretien, et s’enquerra de la suite des opérations.

Pour Christian Basse, la carrière d’un collaborateur doit faire l’objet d’un partenariat entre ce dernier et l’entreprise. Et ce afin d’en faire un facteur de progrès pour les deux parties. Comme le dit l’auteur : « Restez acteur de votre carrière, afin de vous accomplir et de vous rendre meilleur tout en participant au succès de votre entreprise ! »

À l'affiche
Posts récents
Par tags
Me suivre
  • Google+ Long Shadow
  • Facebook Long Shadow
  • LinkedIn Long Shadow
  • Twitter Long Shadow

Me contacter

 

  • LinkedIn Long Shadow

© 2023 par Jean Petit . Créé avec Wix.com